C.L.E.A (Contrat Local d’Education Artistique)

COMMUNES DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DE CAMBRAI

En partenariat avec la DRAC, la CAC et la ville de Cambrai, c'est la 3ème année que la Communauté d’Agglomération de Cambrai s’engage dans le Contrat Local d’Éducation Artistique (CLEA) afin de développer l’éducation artistique sur le territoire de la CAC. Cette année, le CLEA accueille 4 artistes en résidence du 12 février au 26 mai : Erik Chevalier, vidéaste, Marie-Hélène Le Ny, photo-graphiste, Anne-Laure Poulain, chanteuse et comédienne, et Christophe Martin, écrivain et metteur en scène.


Erik Chevalier: Erik Chevalier est vidéaste et plasticien, il réalise des installations vidéos et dessine aussi beaucoup. Il habite à Lille. Il a fait des études à l’école d’arts de Dunkerque puis, à l’université en filmologie (étudie des films et des réalisateurs). Dans la vie, il est professeur de vidéo et travaille souvent avec des publics particuliers (détenus, patients, jeunes en foyer…). Il a fait de nombreuses résidences d’artistes, expositions et commandes d’oeuvres publiques.


Anne-Laure Poulain : Anne-Laure est chanteuse et comédienne. Elle vit à Paris. Elle a d’abord fait des études aux Beaux-arts de Paris. Puis a étudié le chant classique et médiéval, les techniques vocales du monde. Dans la vie, elle fait régulièrement des formations dans le domaine du théâtre et de la voix. Elle crée des spectacles avec des metteurs en scène et des chorégraphes. Elle interprète aussi des rôles en tant que comédienne et artiste lyrique.


Christophe Martin : Christophe Martin est écrivain et auteur de pièces de théâtre. Il habite et travaille à Paris. Il a fait des études de théâtre à Paris, puis Christophe Martin a écrit une vingtaine de pièces de théâtre, mises en scène par différents metteurs en scène. Il écrit également des nouvelles. Il enseigne l’histoire du cinéma et du théâtre, dirige des ateliers de jeu et d’écriture dramatique.

 

Marie-Hélène Le Ny : Marie-Hélène Le Ny est photographe et graphiste, c’est-à-dire qu’elle met ensemble des textes avec ses photos sur ordinateur. Elle habite à Paris. Elle a étudié à l’école d’arts de Rouen puis de Paris, puis elle a obtenu un diplôme d’esthétique à Paris sur la notion de modèle en photographie (c-a-d le lien entre le photographe, ce qui est photographié et la façon dont l’artiste choisit de le représenter.) On l’a invité à de nombreuses résidences d’artistes et expositions de photos. Elle a même organisé (elle-même) des expositions pour des artistes connus. On appelle ça, être «commissaire d’expositions ! »

 

Venez découvrir

Anne-Laure Poulain expose ses dessins !

Du mercredi 2 mai au vendredi 4 mai 2018, Anne-Laure Poulain expose ses dessins ! Ça se passe à la salle Laurent Bouthemy à Villers-Plouich (petite salle à côté de la mairie, Place Wandworth, 59231 Villers-Plouich).
Mercredi 2 et jeudi 3 mai, elle sera présente de 14h à 16h afin d'y donner une sorte d'atelier mouvement/voix : "cicle-song". Il s'agit d'une pratique vocale en groupe initiée par Bobby Mc Ferrin, le circle-song consiste à chanter en cercle plusieurs motifs qui s’entremêlent pour créer une composition. Dans cet espace sonore modal et répétitif, chacun est invité à oser sa créativité. Cette pratique invite à l'écoute, à l'exploration personnelle du chant, du rythme et de l'improvisation. Elle procure la joie de chanter ensemble dans une pulsation commune.

Les sons de la citadelle

Anne-Laure poulain, chanteuse et comédienne, vous invite à la suivre dans les souterrains de la citadelle. Écoutez les sons de cette forteresse, et donnez de la voix dans ce lieu où résonne l'Histoire.

Le dimanche 13 mai à 16h30.

Rendez-vous au stand de tir, parking de l'hôtel des impôts, rue de la Paix de Nimègue.

Durée : 1h. Tarif : gratuit. Réservation recommandée

Visite littéraire décalée

Christophe Martin, écrivain et metteur en scène, vous convie pour une visite décalée dans les rues du centre-ville. Une balade littéraire pour découvrir ou redécouvrir Cambrai sous l'angle de l'art et de la poésie.

Dimanches 20 mai à 15h.

Rendez-vous devant le square, place Fénelon.

Durée : 1h30. Tarif : gratuit. Réservation recommandée

Ateliers d'écriture de Christophe Martin

Inscrivez-vous à ce super atelier, il reste quelques places!


Le C.L.E.A dans les journaux

Quatre artistes en résidence exposent communément

Les quatre artistes qui vont intervenir cette année dans le cadre du CLÉA sont arrivés dans le Cambrésis et prennent leurs marques. Mieux même, ils proposent d’ores et déjà une exposition, visible jusqu’à ce vendredi inclus, dans les locaux d’ARPE, à Cambrai.

 

Les quatre artistes CLÉA qui interviendront dans les écoles, les centres sociaux et autres structures de la communauté d’agglo de Cambrai étaient réunis, ce lundi après-midi, dans les locaux de l’association ARPE (ex-Maison d’enfants Saint-Druon). C’est là, en effet, qu’ils proposent «  une expo de leurs productions artistiques  », indique Frédéric Van Herwegen, directeur du site. «  Cette expo marquera le lancement de la collaboration artistique entre les jeunes de l’institution et les artistes du CLÉA...

Retrouvez également le magazine d'information de la ville de Cambrai qui vous propose de partir à la découverte des artistes en résidence qui expose à la maison de l'enfant de St Druon (ARPE)

Des portraits de scientifiquEs à la médiathèque pour brillamment changer l’image de la femme

(Source : La Voix du Nord Cambrai - Bruno Demeleunaere | r…)

Alors que se poursuivent jusqu’à la mi-mars les rendez-vous dans le cadre du Février des sciences, la Médiathèque d’agglo de Cambrai lance un nouveau programme simplement intitulé « Des femmes et des hommes ». La première animation est une belle expo de photos.

 

«  Notre nouveau cycle, que nous avons baptisé des femmes et des hommes, aura lieu de ce mois de mars à juin…, explique Béatrice Sauvage, animatrice de la Médiathèque d’agglo. Il commence par l’exposition «Infinités pluriElles», de la photographe Marie-Hélène Le Ny  ».

 

L’artiste en question est une des quatre artistes arrivés il y a deux semaines, qui resteront en résidence dans le Cambrésis jusqu’à la fin mai. Cette Parisienne se qualifie de «  photographiste  », puisqu’à la fois photographe et graphiste, elle associe des textes à ses superbes clichés…C’est le cas pour Infinités pluriElles, expo visible jusqu’au 25 avril à la médiathèque, qui arrive tout droit du Palais de la découverte, à Paris. Pour réaliser celle-ci, Marie-Hélène Le Ny est allée à la rencontre de femmes scientifiques.

 

Elle avait contacté des universités, des établissements et entreprises de recherches, dans l’espoir de trouver une soixantaine de volontaires… Elle a reçu plus de 300 réponses, dont elle n’a finalement pu retenir que la moitié. Parmi les 145 portraits qu’elle a réalisés, figurent des Françaises, mais aussi des Européennes, ainsi que des Américaines, Brésiliennes… «  Il y a dix-huit nationalités dans ce projet (…) de toutes les disciplines scientifiques, précise l’artiste : les unes issues des sciences «dures»  : physiciennes, automaticiennes, chimistes…  », liste sans fin la photographe ; les autres, «  de sciences «sociales»  : ethnologues, philosophes, anthropologues…  ». Toutes ces femmes sont des pointures dans leur domaine…

La photographe Marie-Hélène, ici surprise lors de l’accrochage de ses clichés, présente quelques unes des superbes rencontres de femmes scientifiques qu’elle a réalisées. Photo C. LEFEBVRE. LA VOIX DU NORD. - VDN

Quelque 25 des 145 portraits sont présentés à la MAC. Tous sont accompagnés de textes «  que j’ai écrits à partir de leurs interviews. (…) J’ai volontairement fait des textes courts  ». Ce faisant, le public aura «  un aperçu de leurs recherches, de ce qu’elles font : avec elles, je suis allée des abysses au fond des mers jusque dans les étoiles  ».

 

Toutes ces scientifiques ont été photographiées de manière identique, «  comme de vraies femmes de la vraie vie  ». Pas des icônes inaccessibles. De quoi «  permettre à chacun de se dire «C’est une cousine, c’est une tante…» et «Ce qu’elle fait, je peux le faire !» C’est vrai pour les petites filles, mais aussi les garçons et les parents qui verront que les ou leurs filles ont toute légitimité à faire des études de physique…  »

Mais aussi…

À noter qu’en marge de l’expo Infinités pruriElles, d’autres rendez-vous seront proposés dans le cadre du cycle «  Des femmes et des hommes  », à compter du 24 mars, et donc jusqu’en juin : un spectacle (une étonnante lecture musicale «  La femme brouillon  »), pas moins de cinq rencontres – conférences, une projection CinéMac, une séance Trésors de la Mac, de même qu’une visite en ville, proposée par le service Ville d’art et histoire et une opération au musée.

 

 




Actualités des artistes

Érik Chevalier

Anne-Laure Poulain

Christophe Martin

Marie-Hélène Le Ny