Journal de Bord - Caroline Sire

Vendredi 29 mars

Joyeux déjeuner avec l'équipe enseignante du LEGT Saint Luc... En vrac, des projets autour de la parole de Martin Luther King, des contes de Galice, du répertoire irlandais raconté en anglais... fun!


Ma deuxième racontée à l'école Ferdinand Buisson avec qui nous allons créer une histoire inventée à partir des paysages, des objets ou des édifices emblématiques du Quartier Saint Roch. Une équipe enseignante formidable et enthousiaste : que du bonheur ! On se rencontre après avec Valérie Thomas, conseillère pédagogique en arts visuels, pour discuter de la mise en place concrète de la suite du projet.

 

Jeudi 28 mars

L'EPIDE, remarquable établissement, il n'y en a que 18 en France! Une place de choix faite à l'expression orale, je suis dans mon élément. Nous décidons de deux rencontres avec deux "promotions", histoire de prendre la température. Venant d'eux, j'imagine que je vais avoir droit à l'éternel et redouté: "Le conte ? Mais c'est un truc pour les gamins !" Eh bien attendez un peu de voir... hé hé hé !
Et si certains accrochent, alors nous passerons à la vitesse supérieure: des ateliers d'écriture orale en fin de journée, après les cours.

 

LADAPT
C'est bon d'entendre rire des enfants de si bon coeur! J'ai choisi un répertoire petite enfance qui convient parfaitement à ces derniers, mais j'observe des regards de jeunes garçons entre 9 et 11 ans qui voudraient plus... je reviens pour eux le 9 Avril.

 

Classe de Cédric Séverin - Gambetta

Un bouquet d'enfants enthousiastes et joyeux déboule dans la petite salle d'informatique où je les attends.

Eux, ils aiment les monstres poilus ! Nous passons un délicieux moment : je me présente un peu, on parle des bienfaits de la danse et du yoga (si, si !) et puis je raconte. On va se revoir pour parler d'autres monstres... et creuser un peu ce qui les fascine : l'effrayant, la laideur, la difformité, la grosseur, l'anormalité, etc. Je vais sûrement aller repêcher deux ou trois monstres savoureux chez Roald Dahl !

 
Lundi 25 Mars
J'interviens au Lycée Paul Duez dans la classe de Karine Lamoureux, classe à projet ELA (Association de parents et de patients motivés et informés qui unissent leurs efforts contre les leucodystrophies).
Bon accueil, parole encore timide après les histoires que je raconte. Je vais les revoir en atelier et voir comment ils peuvent s'approprier une histoire vraie, celle du Puits de Ryan.
J'envoie les éléments à Karine, à eux de commencer à sentir comment chacun a envie d'en parler, de la mettre forme... Julien (Martinière) prend la suite.