Les monstres, école Léo Lagrange

Les monstres peuvent être partout. On peut même les créer avec n’importe quoi. C’est ce que démontrent gethan&myles aux maternelles de l’école Léo Lagrange. Avec du matériel végétal, ils créent un portrait imaginaire de l’homme vert qui se cache dans le jardin public de Cambrai. Certains croient l’avoir aperçu au milieu des feuilles et des arbres. C’est pour cette raison que les yeux deviennent des fleurs, le nez une pomme de pin, la bouche un bâton.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    oria julie (samedi, 16 mai 2015 13:48)

    Un vrai plaisir pour les élèves et moi-même de travailler avec ces artistes formidables !